Histoire & Pédagogie

La pédagogie


Notre souhait est de développer la musicalité chez les bébés et les petits enfants, accompagnés le cas échéant de leurs parents, en s’inspirant des philosophies et méthodes de Zoltàn Kodàly et de Marie Jaëll – Maria Montessori.
Par le chant et le mouvement, les enfants sont invités à développer leur audition intérieure et à acquérir les aptitudes nécessaires qui les conduiront à lire la musique et par la suite jouer d’un instrument. Plongés dans un environnement stimulant grâce à l’utilisation de chansons et de jeux chantés du répertoire traditionnel, le recours aux couleurs, à des personnages et accessoires ludiques, les enfants sont acteurs du développement de leurs aptitudes musicales.

Principaux axes de la pédagogie :
• S’initier à la musique par le chant et le mouvement (du corps, des mains…)
• Développer l’oreille et la mémoire musicale et repérer progressivement les rythmes, le phrasé, les formes…
• Utiliser le jeu, la créativité et l’imagination naturelle des enfants
• Utiliser les chansons du répertoire traditionnel bien adaptées aux petits enfants
• Faire progresser l’enfant dans le développement de sa musicalité grâce à l’utilisation du lien entre le geste et la musique qui favorisera le passage naturel à la pratique d’un instrument.
• Apprendre progressivement les symboles musicaux pour que l’enfant arrive à lire une partition comme dans un livre, en chantant à voix haute ou en entendant la musique à l’intérieur de lui.
• Initier les enfants à l’utilisation d’instruments de musique adaptés de qualité.


La pédagogie
« Kodàly »



La pédagogie Kodàly est une approche de l’éducation musicale, pratiquée dans le monde entier, inspirée par le compositeur et pédagogue hongrois, Zoltàn Kodàly (1882-1967). Ses objectifs principaux étaient de rendre la musique accessible à tous et de cultiver l’amour de la musique grâce à une meilleure compréhension de celle-ci et à la pratique musicale. Zoltàn Kodàly pensait que la musique favorise le développement de la personne à tous les niveaux : émotionnels, spirituels et intellectuels. Il a étudié les meilleures pratiques utilisées dans le monde pour enseigner la musique aux enfants et les a combinées pour créer une approche pragmatique pour apprendre la musique.

Quel est, selon Zoltàn Kodàly, le répertoire adapté pour l’initiation musicale? Zoltàn Kodàly pensait qu’il était nécessaire que la musique soit de la plus haute qualité. Ainsi, c’est le répertoire traditionnel du pays qui est habituellement utilisé pour découvrir les notions musicales. Ce répertoire qui s’est constitué au fil des générations donne aux enfants une bonne compréhension de la musique sur laquelle leur culture s’est construite.

Pourquoi Zoltàn Kodàly place-t-il le chant au cœur de toute initiation musicale ? Zoltàn Kodàly croyait qu’il n’est jamais trop tôt pour faire l’expérience de la musique et plaçait le chant au cœur de l’apprentissage ; en effet, la voix est l’instrument que tout le monde possède et celle-ci peut être « utilisée » dès le plus jeune âge. Les chansons sont abordées suivant une progression mélodique et rythmique. Elles sont adaptées aux possibilités vocales des enfants.

Faire de la musique, aussi simple que 1, 2, 3 !? Faire de la musique, c’est facile et c’est amusant ! Grâce à la pédagogie Kodàly, l’apprentissage se fait de manière progressive et ludique. L’enfant expérimente toutes les notions avant d’en apprendre la terminologie.
Pour en savoir plus : Article de France Musique sur la pédagogie Kodàly : cliquer ici.

La pédagogie
« Jaëll – Montessori »


La pédagogie « Jaëll – Montessori » fut élaborée par Marie-Charlette Benoit (1919-2015) dans les années 1960. Elle prend son inspiration des travaux de la pianiste et pédagogue française Marie Jaëll et de la médecin et pédagogue italienne Maria Montessori, chacune ayant créé une approche dans laquelle tout apprentissage s’acquière par le geste, vecteur d’expérimentation pratique, qui permet d’accorder ses sensations et ses intentions avec sa propre production. La qualité de cette pédagogie musicale unique fut reconnue par Françoise Dolto.

Marie Jaëll (1846-1925) est une pianiste virtuose, compositrice et pédagogue d’avant-garde. Après une première partie de vie en tant que concertiste, elle se consacre à des recherches sur le toucher pianistique en effectuant des expériences tactiles, auditives et visuelles. Elle est une des premières en France à se situer dans le courant des méthodes pédagogiques dites « actives » qui prendront leur essor au XXe siècle. La « méthode Jaëll » correspond à une éducation basée sur la conscience de la sensibilité tactile, auditive, visuelle (maîtrise de la main, dissociation des doigts…)

Maria Montessori (1870-1952) Première femme médecin en Italie, elle est aussi licenciée en psychologie, en philosophie et en sciences naturelles. Elle a observé de façon précise le développement physique et psychique de l’enfant et a fondé une pédagogie basée sur le besoin de l’enfant de s’auto-éduquer en agissant par lui-même comme lorsqu’il a appris à marcher ou à parler, c’est-à-dire poussé de l’intérieur par un  besoin vital de découvrir et de se découvrir. Les outils de sa pédagogie sont le matériel, l’ambiance et le nouveau rôle de l’éducateur. Les principes de la pédagogie Montessori tournent autour des périodes sensibles qui s’échelonnent en fonction des périodes de croissance. Une période sensible se limite à une seule grande acquisition. L’enfant apprend par imprégnation, avec aisance et joie.

 

Pour aller plus loin sur le développement de l’enfant et l’importance des premières années de vie, vous pouvez consulter l’ouvrage « Les lois naturelles de l’enfant » écrit par Céline Alvarez qui rassemble des informations passionnantes sur l’intelligence plastique de l’être humain et sur l ‘importance des premières années de la vie. Vous pouvez également visiter son site très complet en cliquant ici.